Stormsunder, ça vous dit quelque chose?

C’est un très gros projet de jeu financé en mars 2020 sur Kickstarter. Outre qu’il propose un gameplay décrit comme adaptatif et évolutif en une campagne qui s’étale sur des centaines d’heures de jeu, il contient aussi de la fig. Beaucoup de fig. Et pas dégueus, qui plus est. 

Les thèmes sont assez marqués, entre vampires, pirates, monstres égyptiens, démons, et paladins, il y a de quoi faire. Sans oublier un peu d’aztèque pour bien faire. Il y en avait déjà pas mal de base, mais comme souvent sur Kickstarter, les fameux Stretch Goals se sont chargés de blinder encore plus tout ça.

un aperçu rapide de quelques figurines

La page de la campagne de financement, pour vous faire une idée.

Pourquoi je vous en parle, vous demandez-vous sûrement?
Eh bien, c’est que Lazysquire Games, les créateurs du projet, m’ont envoyé des figurines de pré-production.

Je vous propose d’en faire le tour ensemble.

Il y a une semaine ou deux, j’ai été contacté par LazySquire Games; ils me proposaient de m’envoyer des figurines de pré-production afin d’en faire la présentation sur ledit blog.

Bon, assez de mots, place aux photos!

Déjà, première surprise, ils n’ont pas lésiné sur le packaging avec un joli étui pour le coffret.

Après quelques triturages de méninges, je suis arrivé à enlever l’étui sans le déchirer, afin de révéler le coffret.

Petit plus, le coffret contenait également des cartes promotionnelles avec au verso des micro-nouvelles mettant en scène le personnage.

La figurine représente Lady Renata, un seigneur vampire.
Le moulage a l’air plus que correct, les détails sont respectés.

Les figurines ont l’air d’avoir été faites en plusieurs morceaux assemblés en usine, cependant les démarcations sont habilement cachées.

Quelques lignes de moulage sont présentes, mais rien d’insurmontable ni de clairement disgracieux comme en plein milieu d’un visage ou d’une cuisse.

Je ne vois également pas trop de ces carottes de moulage, vous savez, celles qui laissent un trou quand on les arrache. Juste une ici.

Des lignes de moulage sont tout de même présentes sur les bordures des tissus et plumes.

Les socles scéniques, bien fournis,  raviront ceux qui n’aiment pas les faire eux-mêmes mais présentent l’inconvénient de rendre certaines zones plus difficilement accessibles au pinceau.

Passons à Capac Roca, le guerrier aztèque. La figurine est forcément moins imposante.

Les détails des armes et boucliers sont bien respectés, ce qui devrait faciliter la peinture.

On peut cependant remarquer un manque de texture sur la peau de léopard. Je ne suis pas sûr que des tâches des vrais léopards correspondent à des creux. On va dire que c’est pour aider à la peinture.

CONCLUSION:

Dans l’ensemble, la qualité a l’air assez bonne, dans la moyenne haute des figurines plastique de Kickstarter.
Cependant, je me dois de signaler qu’il s’agit des tirages de test de l’usine, ce qui veut dire que les moules sont neufs et ne présentent pas encore d’usure. Espérons aussi que l’usine saura maintenir cette qualité sur l’énorme quantité de figurines du Kickstarter.

En attendant, si après avoir pesé le pour et le contre, vous souhaitez pledger, le jeu est encore disponible en late pledge ICI

Attention toutefois avec les Kickstarter, on n’est jamais trop sur de rien.

Un avant-goût des figurines de Stormsunder.
Étiqueté avec :            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.